Skip to main content

GINGIVITE : FACTEURS DE RISQUE À CONSIDÉRER

L’Association dentaire canadienne révèle que 7 Canadiens sur 10 auront une maladie des gencives au cours de leur vie1. Connaître les facteurs de risque peut influencer le traitement.

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS POUVANT INFLUENCER LE TRAITEMENT DE LA GINGIVITE

On pourrait penser que la maladie des gencives n’est plus aussi fréquente de nos jours, grâce à l’amélioration des soins buccodentaires, y compris les bonnes habitudes de brossage des dents et d’utilisation de la soie dentaire, et les percées en fait de traitements et de technologies dentaires. Pourtant, la gingivite chronique affecte à divers degrés plus de 90 % de la population mondiale, et elle se manifeste à tout âge2.

Comme vous le savez, la gingivite est le premier stade de la maladie des gencives. À mesure que la plaque dentaire s’accumule sur le rebord gingival, les bactéries de la plaque entraînent l’inflammation des gencives. La bonne nouvelle est qu’avec des soins appropriés, on peut facilement traiter, voire même inverser complètement la gingivite — on peut aussi la prévenir à l’aide de soins buccodentaires quotidiens comprenant le brossage des dents, l’utilisation de la soie dentaire et l’emploi d’un rince-bouche.

Cependant, comme vous le savez aussi, la parodontite, deuxième stade de la maladie des gencives, est une affection beaucoup plus sévère. Elle peut survenir lorsque la gingivite n’est pas bien traitée — et peut entraîner la perte des dents. Et, contrairement à la gingivite, elle ne peut pas être inversée*.

Enquête canadienne sur les mesures de la santé :

Quant aux caractéristiques pouvant influencer le niveau de risque, la recherche révèle que les hommes sont plus susceptibles de souffrir de gingivite que les femmes4.

Bien entendu, de nombreux autres facteurs peuvent entrer en jeu dans l’apparition de la gingivite — comme le mode de vie, le niveau d’instruction, le statut socioéconomique, les influences culturelles, les valeurs et les pratiques5,6.

Que pouvez-vous faire d’autre pour aider vos patients?

Qu’en est-il des comportements modifiables? Il ne faut pas sous-estimer l’utilité et l’importance de parler à vos patients pour en apprendre davantage sur leur mode de vie et leurs antécédents médicaux, afin de les aider à apporter des changements positifs à leurs habitudes d’hygiène buccodentaire et à leur mode de vie.

L’usage abusif d’alcool pendant une période prolongée peut endommager les gencives et la dentition7. Encourager les patients à cesser de fumer et à réduire leur consommation d’alcool pourrait aider à réduire leur risque de gingivite.

Sur le plan nutritionnel, un régime à teneur élevée en sucre et en glucides, et une faible consommation d’eau peuvent augmenter le risque de formation de plaque. En outre, les carences en nutriments importants, comme la vitamine C, peuvent nuire à la guérison8. C’est pourquoi il peut être bénéfique de prodiguer des conseils nutritionnels dans le cadre des soins buccodentaires et de rappeler aux patients l’importance d’une bonne hydratation.

Le stress peut aussi jouer un rôle dans l’apparition ou l’aggravation de la maladie des gencives, car il entraîne la libération d’hormones inflammatoires. De plus, les personnes stressées sont moins susceptibles de bien prendre soin de leur santé, notamment de se brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire9.

En présence de diabète : Étant donné que le diabète affecte la capacité de l’organisme à utiliser le sucre, les patients diabétiques sont plus susceptibles de souffrir d’infections, y compris la maladie des gencives10. Il importe de rappeler à ces patients qu’un déséquilibre glycémique affecte aussi leur santé buccodentaire et que ceci est un aspect important de leur bien-être général.

Parmi les autres facteurs pouvant augmenter le risque de maladie des gencives, notons : l’hérédité et les antécédents familiaux, un système immunitaire compromis par le cancer ou le VIH, la prise de certains médicaments et, enfin, le seul facteur qui affectera la plupart des patients un jour ou l’autre : le vieillissement10, 11.

Avoir une bonne compréhension de la maladie des gencives et des divers facteurs en cause vous aidera à conseiller vos patients sur les modifications à apporter aux habitudes qui nuisent à leur santé buccodentaire. Cela pourrait aussi vous aider à adopter une stratégie de traitement individualisée pour chaque patient.

Nous espérons que cet article vous est utile.

Lisez les données concernant l’antiseptique LISTERINE® et la réduction de la plaque et de la gingivite déjà présentes.

Que pouvez-vous dire d’autre à vos patients? Voyez si ces étapes à suivre à la maison font déjà partie de votre liste de recommandations.

Risk Factors to Consider footnotes-french

*L’antiseptique LISTERINE® n’est pas indiqué pour le traitement de la parodontite.

1. Association dentaire canadienne, FAQ – maladie des gencives. https://www.cda-adc.ca/fr/oral_health/faqs/gum_diseases_faqs.asp. Consulté le 2 novembre 2017. 2. Coventry J, Griffiths G, Scully C, Tonetti M. Periodontal disease. BMJ. 2000;321(7252):36-39. 3. Santé Canada, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, 2007-2009. 4. Centres for Disease Control and Prevention. Periodontal disease. http://www.cdc.gov/OralHealth/periodontal_disease/index.htm. Consulté le 2 novembre 2017. 5. Association dentaire canadienne, L’état de la santé buccodentaire au Canada. Mars 2017. https://www.cda-adc.ca/stateoforalhealth/_files/LEtatdelaSanteBuccodenta.... Consulté le 2 novembre 2017. 6. Gundala R, Chava VK. Effect of lifestyle, education and socioeconomic status on periodontal health. Contemp Clin Dent. 2010;1(1):23-26. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3220063. Consulté le 2 novembre 2017. 7. American Academy of Periodontology. Study: alcohol consumption can have a negative impact on gum health. https://www.perio.org/consumer/alchohol-negative-effect-on-gum-health. Consulté le 2 novembre 2017. 8. Horne SB. Gum disease (gingivitis). MedicineNet. https://www.medicinenet.com/gum_disease/article.htm#what_causes_gum_disease. Consulté le 2 novembre 2017. 9. WebMD. Stress may wreak havoc on your mouth.  https://www.webmd.com/oral-health/news/20070813/stress-may-wreak-havoc-o.... Consulté le 2 novembre 2017. 10. WebMD. Gingivitis and periodontal disease (gum disease). http://www.webmd.com/oral-health/guide/gingivitis-periodontal-disease. Consulté le 2 novembre 2017. 11. Mayo Clinic. Gingivitis (en anglais seulement). Risk factors. https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/gingivitis/symptoms-causes/syc-20354453. Consulté le 2 novembre 2017.